Société

Dix choses à savoir sur Yacine Idriss Diallo, le nouveau patron du foot ivoirien

Devançant Didier Drogba et Sory Diabaté, Yacine Idriss Diallo a été porté, le 23 avril, à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF). L’homme d’affaires, autrefois proche d’Hamed Bakayoko, reprend les rênes d’une institution en crise.

Réservé aux abonnés
Par - à Abidjan
Mis à jour le 27 avril 2022 à 18:10

Yacine Idriss Diallo, nouveau président de la FIF. © Facebook YID.

1. Supporter clandestin

Il naît en 1960 à Daloa, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, mais c’est dans les ruelles du quartier de Cocody, à Abidjan, que Yacine Idriss Diallo se prend de passion pour le ballon rond. Enfant, il rêve d’assister aux matchs disputés dans le stade Houphouet-Boigny, mais ne peut s’offrir de billet. Avec d’autres gamins de son âge, il se faufile donc clandestinement dans l’enceinte sportive via les égouts et les souterrains.

2. Écoles ivoiriennes

Malgré la relative aisance de sa famille, il fait toutes ses études en Côte d’Ivoire : au collège de Cocody, puis au Lycée classique d’Abidjan, où il obtient son bac. Il poursuivra à l’université Félix Houphouët-Boigny, où il décrochera une maîtrise en mathématiques.

À 24 ans seulement, il devient le vice-président de l’Asec Mimosas, le club le plus populaire du pays

3. Leader estudiantin