Économie

Aérien : Ato Girma Wake, parrain du ciel africain

À 79 ans, l’ancien PDG d’Ethiopian Airlines a été rappelé à la présidence du conseil d’administration du groupe dont il a porté l’ambitieux développement au début des années 2000.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 avril 2022 à 23:35

Girma Wake à Addis-Abeba, le 24 mars 2022. © EDUARDO SOTERAS/AFP

Bâtir une feuille de route claire, et s’y tenir. Convaincre l’ensemble des salariés. Miser sur la formation du personnel. Soigner la gouvernance, en tenant la politique aussi éloignée que possible de la gestion de la compagnie, même dans le cas d’entreprises publiques.

En plus de cinquante ans de carrière consacrés à l’aviation africaine, les mantras de l’ancien PDG d’Ethiopian, Girma Wake, appelé à la présidence du groupe fin mars à la suite de la démission du PDG de la compagnie Tewolde GebreMariam, n’ont pas varié d’un iota.

Lui qui se destinait à l’armée et assure être arrivé chez Ethiopian « par hasard », pour suivre des camarades qui se présentaient aux tests d’aptitude, est désormais considéré comme un « titan » du secteur sur le continent.

Croissance à deux chiffres

Embauché en 1965 dans ce qui n’était encore qu’une toute petite compagnie sous administration américaine (elle