Actualités

Guinée : pour les ministres d’Alpha Condé, la prison reste l’horizon

Mardi 26 avril, la justice a décidé de maintenir en détention l’ex-chef du gouvernement guinéen, Kassory Fofana, et ses ministres Mohamed Diané et Oyé Guilavogui. Un sort partagé par de nombreux caciques de l’ancien régime, visés par des enquêtes de la junte.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 avril 2022 à 12:22

L’ancien Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana à Conakry, en 2015 Guinee. Conakry. 04/2015. Petit Palais. Kassory Fofana,ministre . © Youri Lenquette pour JA

Cela fait vingt jours que l’ancien Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana et ses anciens ministres de la Défense et de l’Environnement, Mohamed Diané et Oyé Guilavogui, séjournent à la Maison centrale de Conakry. Une détention qui va se prolonger : le juge de référé a rejeté leur demande de remise en liberté, confirmant ainsi le mandat de dépôt émis le 6 avril par le procureur spécial Aly Touré contre les trois anciens dignitaires. Le quatrième prévenu, l’ancien ministre des Hydrocarbures Diakaria Koulibaly, a quant à lui obtenu gain de cause : il a recouvré sa liberté le 20 avril.

La volonté de Doumbouya ?

Au sortir de l’audience, ce mardi 26 avril, Me Sidiki Bérété, un de leurs avocats, a laissé éclater sa colère. « C’est la preuve que la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) n’est qu’un instrument pour effectuer les sales besognes du pouvoir. Les prévenus ne sont détenus que par la volonté du prince. On veut les faire taire politiquement ! », dénonce-t-il, annonçant faire appel de la décision du juge de référé. Créée en décembre dernier par la junte de Mamadi Doumbouya, la Crief a pour mission d’enquêter sur la gestion des précédents régimes. En l’occurrence, cette Cour dit soupçonner « de détournement de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment d’argent, corruption et complicité » les ministres d’Alpha Condé.

Les hommes du parquet spécial de la Crief ont l’ambition d’entendre l’ensemble des anciens responsables du pays