Politique

Franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire : qui était à la cérémonie d’installation de Sylvère Koyo ?

Le 23 avril à Abidjan, l’avocat Sylvère Koyo, successeur de Hamed Bakayoko à la tête de la GLCI, a été officiellement installé Grand maître, au terme d’une cérémonie où de très nombreuses délégations maçonniques africaines, européennes et même nord-américaines étaient présentes.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 25 avril 2022 à 09:04

Sylvère Koyo a succédé le 23 avril 2022 à Hamed Bakayoko à la tête de la GLCI. © DR

Le 23 avril, dans une salle de conférences de l’Hôtel Sofitel Abidjan, de très nombreuses délégations étrangères ont assisté, pendant près de sept heures, à la cérémonie d’installation du Grand maître Sylvère Koyo. Cet avocat franco-ivoirien avait succédé à titre provisoire au défunt Hamed Bakayoko à la tête de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI) en avril 2021, puis avait été définitivement élu à la fin de l’année.

À Lire Franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire : les coulisses de l’investiture du Grand maître Sylvère Koyo

Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Djibouti, Gabon, Ghana, Guinée, Liberia, Mali, Maroc, Sénégal, Togo… Avec 15 à 20 délégués chacune, la plupart des grandes loges maçonniques africaines ont participé à cet événement, le plus souvent représentées par leur Grand maître, comme Charles Médor pour le Sénégal ou Alain Roger Coeffé pour le Burkina Faso.

Neveu de Denis Sassou Nguesso

Se sont distingués la Guinée, avec 70 Frères, et le Congo, par la présence de deux personnalités : Émile Ouosso, ministre des Zones économiques spéciales, et Jean-Dominique Okemba, secrétaire général du Conseil national de sécurité et, par ailleurs, neveu du président, Denis Sassou Nguesso.

À Lire Franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire : au cœur du réseau de Sylvère Koyo, Grand maître de la GLCI

L’installation à la GLCI de Sylvère Koyo et de son député Grand maître (numéro deux), Alain-Richard Donwahi, ex-ministre des Eaux et Forêts, a été faite par Jean-Pierre Rollet, Grand maître de la Grande Loge Nationale Française (GLNF). Albert Pitté, candidat malheureux face à Sylvère Koyo à la fin de 2021, était absent.

Québec et Washington

Outre la France, plusieurs grandes loges européennes étaient représentées : Allemagne, Belgique, Suisse, Roumanie, ainsi que la Turquie. Événement très rare – et dû à la notoriété de Sylvère Koyo dans les loges étrangères, à qui il rendait souvent visite à l’époque où lui-même était député Grand maître –, des Frères nord-américains ont fait le déplacement en Afrique. Les premiers sont venus de la Grande Loge du Québec, les seconds de la Grande Loge du district de Columbia (Washington DC), emmenés par leur député Grand maître, RWB Annas F. Kamara, d’origine sierra-léonaise, qui sera installé Grand maître en décembre.

Tous les Frères étaient logés au Sofitel Abidjan. Après la cérémonie a eu lieu « la soirée des dames », à laquelle ont été conviées leurs épouses. Plusieurs hommages ont été rendus à Hamed Bakayoko en présence de sa veuve, Yolande Bakayoko. Un temple maçonnique, inauguré à Abidjan il y a peu, porte désormais son nom. La GLCI a également annoncé qu’elle allait financer une œuvre à vocation caritative, « Cantine Hambak », qui permettra de distribuer du pain et des produits de première nécessité à des enfants défavorisés.