Politique

Franc-maçonnerie en Côte d’Ivoire : qui était à la cérémonie d’installation de Sylvère Koyo ?

Le 23 avril à Abidjan, l’avocat Sylvère Koyo, successeur de Hamed Bakayoko à la tête de la GLCI, a été officiellement installé Grand maître, au terme d’une cérémonie où de très nombreuses délégations maçonniques africaines, européennes et même nord-américaines étaient présentes.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 25 avril 2022 à 11:04

Sylvère Koyo a succédé le 23 avril 2022 à Hamed Bakayoko à la tête de la GLCI. © DR

Le 23 avril, dans une salle de conférences de l’Hôtel Sofitel Abidjan, de très nombreuses délégations étrangères ont assisté, pendant près de sept heures, à la cérémonie d’installation du Grand maître Sylvère Koyo. Cet avocat franco-ivoirien avait succédé à titre provisoire au défunt Hamed Bakayoko à la tête de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI) en avril 2021, puis avait été définitivement élu à la fin de l’année.

Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Djibouti, Gabon, Ghana, Guinée, Liberia, Mali, Maroc, Sénégal, Togo… Avec 15 à 20 délégués chacune, la plupart des grandes loges maçonniques africaines ont participé à cet événement, le plus souvent représentées par leur Grand maître, comme Charles Médor pour le Sénégal ou Alain Roger Coeffé pour le Burkina Faso.

Neveu de Denis Sassou Nguesso