Politique

Législatives au Sénégal : Macky Sall à la conquête des sièges de la diaspora

Une mission de Benno Bokk Yakaar, la coalition au pouvoir, sillonne depuis début avril les circonscriptions électorales de l’étranger pour remobiliser les troupes. Objectif : rafler la totalité des sièges dévolus aux Sénégalais de l’extérieur.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 25 avril 2022 à 15:42

Macky Sall au palais de l’Elysée, en France. © Romain GAILLARD/REA

La délégation dépêchée par Macky Sall est conduite par Farba Ngom, député et maire de la commune des Agnams (région de Matam), fief du chef de l’État. Ce dernier est accompagné par quatre autres cadres de Benno Bokk Yakaar (BBY) : les hommes d’affaires Abdoulaye Sally Sall et Kalidou Wagué, tous deux conseillers spéciaux de Macky Sall et maires respectifs des communes de Nabadji-Civol et Bokidiawe, l’ambassadeur itinérant Alioune Ndao Fall, et Talla Sylla. L’ex-maire de Thiès a été battu aux élections locales du 23 janvier par Babacar Diop, le candidat de Yewwi Askan Wi (coalition de l’opposition), après avoir créé une liste concurrente à celle de la majorité présidentielle.

Depuis 2017, les 500 000 Sénégalais de l’étranger sont représentés à l’Assemblée nationale par quinze députés, dont les sièges sont répartis entre quatre zones géographiques. Lesquelles correspondent également à des circonscriptions électorales. Sept postes sont à pourvoir en Afrique et six en Europe. Les deux derniers sièges sont partagés entre l’Amérique, l’Océanie, l’Asie et le Moyen-Orient.

Dissiper les frustrations