Économie

Cameroun : Dieudonné Evou Mekou, dans l’ombre de Paul Biya

Actuel vice-gouverneur de la BEAC, le neveu du chef de l’État camerounais présidera aux destinées de la banque de développement régionale dans les prochaines semaines.

Réservé aux abonnés
Par - à Yaoundé
Mis à jour le 20 avril 2022 à 19:14

Dieudonné Evou Mekou, le nouveau président de la BDEAC. © BEAC

Il était le favori des bookmakers pour diriger la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), dans la mesure où c’est le tour du Cameroun, son pays, d’assurer la présidence selon le principe de rotation. Dieudonné Evou Mekou, 61 ans, a été désigné par Paul Biya pour présider aux destinées de la banque régionale de développement commune au Tchad, à la Centrafrique, au Gabon, au Congo, au Cameroun et à la Guinée équatoriale.

Son destin est lié à celui du chef de l’État camerounais dont il est le neveu (il est le fils de sa sœur cadette Élisabeth Mekou). Dieudonné Evou Mekou a passé une bonne partie de sa jeunesse, et donc de sa scolarité, chez cet oncle en pleine ascension politico-administrative sous Ahmadou Ahidjo, en compagnie entre autres de Louis Paul Motaze, l’actuel ministre des Finances.

Spécialiste de la dette publique