Dossier

Cet article est issu du dossier «RDC : Lubumbashi la cosmopolite»

Voir tout le sommaire
Société

Christian Yumba

Christian Yumba © sikasso pour J.A.

Artistes ou chefs d'entreprise, ils ont de l'audace et du talent. Leur credo ? Le beau, l'efficacité et la bonne humeur. Christian Yumba a 44 ans, et il est directeur général des Établissements Christian Yumba .

Voilà un homme qui a développé très jeune le sens des affaires. Christian Yumba se souvient des allers-retours qu’il faisait au début des années 1990 entre Kinshasa, sa ville natale, et la province de l’Équateur, à la frontière avec la Centrafrique, pour aller échanger des zaïres contre des francs CFA. Puis, en se lançant dans le commerce du prêt-à-porter, l’entrepreneur a décidé de s’installer à Lubumbashi.

Le changement de régime, en 1997, lui a permis de développer ses affaires, louant des camions pour aller distribuer une large gamme de marchandises en Zambie et en Angola. Au moment de l’essor de la téléphonie mobile, Yumba est le premier Congolais à représenter l’opérateur Celtel. En plus de ses magasins de prêt-à-porter et de télécoms (à Lubumbashi, Kalemie et Kamina), il ouvre en 2004 le premier cybercafé de Lubumbashi, ainsi qu’un centre d’appels, avant d’étendre ses activités à l’immobilier et au gardiennage.

"Je me définis comme une sorte de visionnaire, dit-il. Celui qui voit de l’intérêt dans des choses auxquelles les autres ne pensent pas encore." Un talent récompensé par le trophée du meilleur entrepreneur aux Katanga Awards, en 2011. Depuis, Christian Yumba continue de beaucoup voyager pour développer ses affaires toujours plus loin, notamment en Afrique du Sud et en Chine.

>> Retour à la liste des portraits

>> Retour au sommaire du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte