Politique

Cameroun-Russie : vers un rapprochement militaire entre Yaoundé et Moscou ?

Le ministre chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, a effectué une discrète mais remarquée visite à Moscou ces derniers jours pour signer un nouvel accord de coopération militaire entre les deux pays. Un déplacement symbolique alors que le Kremlin a relancé son offensive en Ukraine.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 19 avril 2022 à 17:38

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, s’est entretenu avec son homologue russe, Sergueï Choïgou. © MABOUP

Le Cameroun et la Russie ont signé, ce 12 avril, un nouvel accord de coopération militaire. Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, avait quitté Yaoundé la veille pour Moscou, où il s’est entretenu avec son homologue russe, Sergueï Choïgou. C’est ce dernier, membre du premier cercle de Vladimir Poutine, qui a paraphé le document de treize pages pour la Russie.

Le contenu de cet accord n’a pas été dévoilé par la présidence camerounaise mais il ressemblerait à celui signé en 2015 avec la même Fédération de Russie. À l’époque, l’accord avait été conclu avec Alexandre Fomine, chargé de la coopération « militaro-technique » avec les armées étrangères et actuel vice-ministre de la Défense russe.

C’est ce colonel-général Fomine qui a notamment signé, voici moins d’un an, le nouveau cadre de coopération entre la Russie et la Mauritanie. Il est également en contact direct avec son homologue centrafricaine, Marie-Noëlle Koyara, et a travaillé au rapprochement, via la signature d’un autre texte à Moscou en août 2021, entre le Nigeria et la Russie.

« L’armée ne manque pas de besoins »