Politique

Côte d’Ivoire-Togo : Faure Gnassingbé en opération lobbying chez Alassane Ouattara 

En visite éclair à Abidjan, le 14 avril, le chef de l’État togolais a profité de son entretien avec son homologue ivoirien pour évoquer le dossier malien… Et ses relations tendues avec Nana Akufo-Addo. Explications.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 18 avril 2022 à 19:00

Faure Essozimna Gnassingbé et Alassane Ouattara, le 14 avril à Abidjan. © Twitter / Alassane Ouattara.

Lors de son séjour express, Faure Essozimna Gnassingbé a été reçu par Alassane Ouattara au petit palais de la présidence ivoirienne. Peu de détails ont filtré sur le contenu de leurs discussions, officiellement axées sur le contexte sécuritaire régional.

En réalité, il a surtout été question du dossier malien, et plus précisément des relations désormais tendues qu’entretient le président togolais avec son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo. La position de Lomé, qui souhaite mettre fin à l’isolement de Bamako, crée en effet des crispations au sein de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et avec son président en exercice.

Proximité avec Assimi Goïta