Technologie
Notre palmarès se découpe en trois parties : les leaders de l’industrie, les investisseurs et les lanceurs de tendance. © Montage JA.

Cet article est issu du dossier

Exclusif JA – Tech 2022 : les 50 champions d’un secteur en pleine expansion

Voir tout le sommaire
Économie

[Classement tech 2022] Les 10 investisseurs qui boostent les start-up

« Les 50 champions de la tech » (2/3). Leurs noms ne sont souvent connus que des spécialistes. Jeune Afrique a sélectionné dix patrons phares de fonds d’investissement et de fonds d’amorçage qui ont fait l’actualité au cours des douze derniers mois.

Mis à jour le 1 juillet 2022 à 11:27

© Montage JA : Surasak Suwanmake/Moment RF/Getty

Dans ce dossier

Exclusif JA – Tech 2022 : les 50 champions d’un secteur en pleine expansion

Depuis deux ans, les grosses levées de fonds se sont multipliées. Derrière ces deals, des géants comme Visa, des fonds internationaux comme Séquoia Capital ou des entreprises de la Silicon Valley. Un marché où les acteurs africains sont encore rares, tant dans le domaine du capital-investissement que dans celui de l’amorçage.

Notre sélection, qui regroupe 10 investisseurs, illustre à la fois cette effervescence et cette carence. Déjà classé dans l’édition 2021, TLcom a de nouveau retenu notre attention. Mais cette fois, c’est le travail de la Zimbabwéenne Andreata Muforo (1ère) que nous mettons en avant. Après un premier fonds de 71 millions de dollars, sa société ambitionne de lever 150 millions de dollars dont la moitié est déjà acquise.

Le sénégalais Tidjane Dème (2e) est aussi un récidiviste. Si l’ex-représentant de Google en Afrique francophone avance à pas comptés, les investissements de Partech Africa font mouche comme le montrent les trajectoires de Wave, TradeDepot et Reliance Health.

Fonds d’amorçage

Concernant les fonds d’amorçage, JA a décidé de saluer le travail de l’indien Zachariah George, patron de Launch Africa Ventures (plus de 60 investissements dans 13 pays en 2021, selon la base de données sur les levées de fonds Africa : The Big Deal), du Japonais Ryosuke Yamawaki, à la tête de Kepple Africa (35 deals dans 8 pays en 2021), du Nigérian Iyinoluwa Aboyeji, fondateur de Future Africa (27 deals dans 4 pays) et de l’Américain Peter Orth, qui dirige 4DX Ventures (18 deals dans 7 pays).

À Lire [Classement tech 2022] Start-up, telco, Gafam… Les 30 personnalités qui font la transition numérique

S’ils ne sont pas centrés sur le continent, les acteurs nord-américains comme Y Combinator, 500 Global et Techstars, font aussi autorité dans ce domaine, et leurs patrons – ou responsables régionaux comme Marem Dieng (8e) – intègrent aussi notre sélection.

Classée en dixième position parce que son fonds, Norrsken22, n’a pas encore annoncé d’investissement, la Sud-Africaine Natalie Kolbe, ex-d’Actis, est à la tête du projet de capital-investissement consacré à la tech le plus enthousiasmant de ce début d’année. Créé par la fondation Norrsken et 30 fondateurs de licornes, il a sécurisé 110 millions de dollars et compte doubler ce montant cette année.

 © JA

© JA