Politique
Le continent africain, coiffé d’un béret rouge de colonel. © MONTAGE JA.

Cet article est issu du dossier

L’Afrique de l’Ouest des colonels

Voir tout le sommaire
Économie

Agribusiness : ces recettes locales qui marchent

Organisation des filières, hausse de la production, sources de financement, bourse de matières premières… Il existe des solutions, du Bénin au Sénégal en passant par le Ghana, pour muscler le secteur agricole ouest-africain.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 8 avril 2022 à 13:45

Séchage du riz à l’extérieur de l’usine de transformation de Tamanaa, au Ghana. © Nyani QUARMYNE/PANOS-REA

« Considérant le risque élevé de pénurie et de flambée des prix en raison de la crise mondiale, j’appelle à une mobilisation générale pour accroître et valoriser davantage nos produits agricoles, d’élevage et de pêche. » Cette déclaration faite au début d’avril par le président Macky Sall vaut pour le Sénégal et pour toute l’Afrique de l’Ouest. Elle résume la bataille de longue date que mène la région pour assurer sa souveraineté alimentaire.

Puissance agricole dotée de trois locomotives de production – Nigeria, Ghana et Côte d’Ivoire -, mais aussi de nombreux pays où l’agriculture tient une place prépondérante dans l’économie, parmi lesquels le Niger, le Mali et le Burkina Faso, l’Afrique de l’Ouest peine pourtant à répondre à ses besoins, ce qui l’oblige à importer. Si aucun pays n’a encore trouvé la recette miracle, plusieurs ont élaboré des parades et enregistré des succès. Tour