Politique

Sénégal : où se cache Salif Sadio, le chef des indépendantistes casamançais ?

Traqué par l’armée sénégalaise, le chef des rebelles du MFDC est la cible prioritaire de la vaste offensive lancée le 13 mars dernier, en dépit de négociations entamées avec l’État depuis plusieurs années. Méfiant, il vivait depuis des années terré dans le maquis.

Réservé aux abonnés
Par - Envoyée spéciale
Mis à jour le 14 avril 2022 à 12:05

Salif Sadio, le 23 janvier 2018. © ALLEN YERO EMBALO / AFP

Il est perçu comme le plus radical, celui qui ne déposera jamais les armes. À la tête de l’aile nord du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), le chef rebelle Salif Sadio est la cible numéro un de l’offensive militaire lancée le 13 mars dernier dans le Nord-Sindian, à proximité de la frontière gambienne.

Dès qu’il s’agit de localiser Salif Sadio, chacun y va de son hypothèse. Selon les uns, il aurait tenté de fuir par le Sud en évitant les positions de l’armée. D’autres le disent terré dans le maquis, d’où aucun soldat ne pourrait le déloger. Selon une source officielle, le combattant se trouve en vérité déjà hors du Sénégal. L’hypothèse la plus probable est celle de la Gambie, qu’il aurait réussi à atteindre avec six de ses lieutenants.