Arts

Les 50 influents : Ousmane Sow, sculpteur

| Par
Ousmane Sow

Ousmane Sow © Vincent Fournier pour J.A.

Qui sont les hommes et femmes du continent qui, dans leur domaine, font autorité à l’échelle planétaire ? Voici la sélection de « Jeune Afrique ».

Le 11 décembre 2013, Ousmane Sow, 78 ans, a été installé à l’Académie française des beaux-arts en tant que membre associé étranger. L’artiste sénégalais, qui a connu la consécration à Paris, en 1999, avec une grande exposition en plein air de ses sculptures consacrées à des ethnies africaines (Noubas, Peuls, Masais, Zoulous) ainsi qu’à la bataille amérindienne de Little Big Horn, occupe une place à part dans le monde de l’art contemporain. S’il se tient à l’écart des galeristes et des maisons de vente aux enchères, il demeure incontournable. N’est-il pas l’un des tout premiers plasticiens africains à s’être imposé avec force sur une scène longtemps dominée par l’Occident ? Son Toussaint Louverture et la Vieille Esclave est exposé au National Museum of African Art de Washington, tandis que ses bronzes colonisent les villes d’Europe : Le Guerrier debout à Angers, L’Immigré à Genève, Victor Hugo à Besançon… Discret et posé, Ousmane Sow peut porter sur l’élite politique de son pays un regard tantôt sévère, tantôt bienveillant.

Passez votre souris sur les boutons puis cliquez sur le nom des personnalités pour lire leurs portraits.

 © Infographie : Elena Blum pour Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte