Politique

Ahmada Ag Bibi

| Par
Ahmada Ag Bibi

Ahmada Ag Bibi © Emmanuel Daou Bakary pour J.A.

Député du Rassemblement pour le Mali (RPM).

En février, Soumaïla Cissé s’était ému de voir "des responsables des mouvements armés compromis avec les terroristes [revenir] tranquillement à l’Assemblée nationale sous les couleurs du parti au pouvoir". Ahmada Ag Bibi, qui s’était senti visé, avait vertement réagi.

Avec Mohamed Ag Intalla, Ag Bibi est l’un des deux rebelles élus sous la bannière du RPM après l’annulation du mandat d’arrêt lancé contre lui. Son score de 96,69 % dans son fief, la circonscription d’Abeïbara (région de Kidal), a été aussi largement commenté que son parcours.

Cet Ifogha, réputé proche d’Alger, a été de toutes les rébellions : 1990, 2006, 2012. De toutes les élections aussi, à chaque fois sous les couleurs du parti au pouvoir : l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adema-PASJ) en 2007, le RPM aujourd’hui.

"Si tu négocies avec lui, c’est comme si tu négociais avec Iyad."

Lorsque la rébellion de 2012 éclate, il rejoint Ansar Eddine, le groupe de son mentor Iyad Ag Ghaly. "Bibi, c’est la voix d’Iyad, confirme l’un de ses amis. Si tu négocies avec lui, c’est comme si tu négociais avec Iyad." Et c’est à ce titre qu’il a joué les intermédiaires dans la libération d’otages occidentaux.

Mais en 2013, il décide de se démarquer d’Ansar Eddine pour rejoindre le Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), plus modéré. Critiqués pour avoir accepté en leur sein une personnalité aussi controversée, les responsables du RPM affirment qu’Ag Bibi est venu à eux en s’engageant à renoncer aux armes. "Il peut jouer un rôle pour ramener sa tribu sur la voie des négociations", estime un proche d’IBK.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte