Économie

Agribusiness : Olam poursuit sa réorganisation en s’alliant avec le saoudien Salic

L’accord entre les deux groupes prévoit l’entrée de Salic au capital de l’une des filiales du singapourien, Olam Agri. Il intervient alors qu’Olam, très présent sur le continent, est en train de réorganiser ses activités.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 mars 2022 à 17:42

L’accord prévoit l’entrée à hauteur de 35,4 % pour un montant de 1,24 milliard de dollars de Salic au capital de Olam Agri. © Jacques Torregano pour JA

Contre vents et marées, le groupe singapourien Olam, géant mondial du négoce de matières premières agricoles très présent en Afrique, poursuit sa réorganisation lancée au début de 2020. Dernière étape en date, l’annonce le 25 mars d’un accord avec le groupe saoudien Salic (Saudi Agricultural and Livestock Investment Company), filiale à 100 % du fonds souverain d’Arabie saoudite, le Public Investment Fund (PIF).