Politique

Sénégal : Macky Sall préoccupé par l’issue du scrutin bissau-guinéen

| Par Jeune Afrique
Le président sénégalais, Macky Sall.

Le président sénégalais, Macky Sall. © Bruno Lévy pour J.A.

Le président sénégalais, Macky Sall, observe avec attention et « inquiétude » les résultats du scrutin présidentielle en Guinée Bissau. Explications.

(Mis à jour le 23 mai à 15h23)

S’il est un pays qui empêche actuellement Macky Sall de dormir, c’est, davantage que le Mali, la Guinée-Bissau. Ces derniers temps, le président sénégalais a confié à ses visiteurs la « grande inquiétude » que lui inspire la probable victoire de José Mário Vaz, alias Jomav, au second tour de l’élection présidentielle du 18 mai. Le candidat du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), arrivé largement en tête lors du premier tour (40,9 % des suffrages), est selon lui très (trop) proche des Angolais.

Or ces derniers n’auraient pas perdu l’espoir de se réimplanter à Bissau après en avoir été chassés par le coup d’État de 2012 et le retour en force de la Cedeao. Autre grief : les liens étroits que Vaz entretient avec le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), la rébellion avec laquelle Sall tente de négocier depuis deux ans. Si Vaz est élu, il redoute que ses efforts pour aboutir à un accord de paix ne soient ruinés. l

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte