Économie

Shinzo Abe en Afrique, demandez le bilan !

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe vient d'achever sa tournée africaine.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe vient d'achever sa tournée africaine. © AFP

Pour sa première tournée en Afrique, le Premier ministre japonais a fait étape en Côte d’Ivoire, au Mozambique et en Éthiopie. Entre diplomatie économique et défense des intérêts stratégiques, Shinzo Abe a joué sur tous les tableaux. Une chose est sûre, le Japon veut être partie prenante de l’essor du continent.

« Le Japon doit renforcer ses liens avec l’Afrique. Vers le milieu du 21e siècle, sans aucun doute, l’Afrique sera au cœur du développement, alors si nous n’y investissons pas maintenant, quand le ferons-nous ? Je le répète : la croissance se trouve aujourd’hui en Afrique, c’est maintenant qu’il faut y investir ! », avait plaidé le Premier ministre Shinzo Abe, à l’occasion de la Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique en mai dernier.

En effet, la tounée africaine du Premier ministre japonais Shinzo Abe – qui l’a mené en Côte d’Ivoire, au Mozambique puis en Éthiopie – a souligné le retour du Japon sur le continent. La délégation nippone, accompagnée par 34 patrons des plus grands groupes japonais, avait de nombreux projets dans ses valises : investissements, aides, partenariats. Shinzo Abe a affiché son ambition de rattraper le retard pris par son pays, notamment par rapport aux puissances émergentes comme la Chine, le Brésil ou l’Inde, et de tisser des liens économiques plus étroits avec un continent en pleine croissance.

Ressources stratégiques

Terres rares, pétrole et gaz sont des ressources cruciales pour l’économie de l’archipel et l’Afrique en regorge. Ainsi, le Mozambique, deuxième étape du périple de Shinzo Abe, où des réserves de quelques 150 000 milliards de mètres cubes de gaz viennent d’être découvertes, s’est vu accorder un prêt de 672 millions de dollars. Un prêt qui devrait notamment permettre le financement de projets d’infrastructure dans le pays parmi lesquels un réseau de transport reliant le port de Nacala au Malawi et à la Zambie.

Toujours au Mozambique, le Japon a en outre promis un financement additionnel de 174 millions de dollars pour la construction d’une centrale thermique au gaz au Mozambique, qui devrait être opérationnelle en 2014.

Enjeux économiques

Lire aussi :

Shinzo Abe mène la reconquête japonaise en Afrique
Le Japon promet 24 milliards d’euros pour l’Afrique
La Ticad V s’ouvre au Japon
Dossier Japon : En Afrique, Tokyo a la cote

L’archipel entend asseoir sa présence et celle de ses entreprises sur le continent en plaçant le financement de projets d’infrastructure au coeur de sa stratégie. Un engagement de 2 milliards de dollars via des prêts à destination du secteur privé africain a ainsi été annoncé.

Le Japon souhaite aussi stimuler le développement local et la coopération économique en lançant des programmes de formation d’ingénieurs et de techniciens africains avec le concours de l’Agence de coopération internationale japonaise (Jica).

Œuvrer pour la stabilité

Une aide de 320 millions de dollars visant à « répondre aux conflits et désastres qui ont lieu en Afrique » a également été promise par Shinzo Abe lors de son discours dans les locaux de l’Union africaine à Addis Adeba en Éthiopie. Parmi ses autres actions concrètes en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique, outre ses 400 soldats présents au Soudan du Sud avec les forces de l’ONU, le Japon a promis 25 millions de dollars de soutien au pays. Il a aussi annoncé un don de 3 millions de dollars à la Centrafrique.

En retard sur l’Empire du Milieu, qui a inondé l’Afrique de plus de 75 milliards de dollars depuis 2000 et qui pèse 13,5% des échanges commerciaux africains, le Japon est bien de retour sur le continent, n’en déplaise à la Chine. C’est également la première fois qu’un Premier ministre japonais se déplaçait en Côte d’Ivoire.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte