Archives

L’obésité, onzième plaie d’Égypte

| Écrit par Guillaume Tallon

Le diabète est depuis longtemps un sérieux problème de santé publique en Égypte, mais aujourd’hui, c’est le nombre d’obèses qui suscite l’inquiétude. Selon une étude du Centre national de nutrition réalisée l’an dernier, 48,5 % des Égyptiennes et 16,7 % des Égyptiens âgés de plus de 20 ans sont obèses. Trente-cinq pour cent de la population (la moyenne mondiale est de 18 %) affiche un indice de masse corporelle (IMC, obtenu en divisant le poids au carré par la taille en centimètres) supérieur à 30, ce qui les fait entrer dans la catégorie « obèses ». Au Caire, 56 % de femmes et 21,5 % des hommes de plus de 20 ans sont concernés par le problème.
Les raisons à cette augmentation ? Très à la mode au Caire, les fast-foods jouent sans nul doute un rôle, mais force est de reconnaître que les mauvaises habitudes alimentaires sont apparues bien avant les premiers McDo. Les pauvres abusent des sandwichs et des pâtes, les riches mangent trop de viande et de sucreries. Et la sédentarisation croissante de la population aggrave encore le phénomène : la pratique régulière d’un sport n’est pas encore entrée dans les moeurs.
Le nombre des obèses est-il appelé à diminuer dans les années à venir ? Apparemment non, puisque 8,5 % des adolescents présentent une sérieuse surcharge pondérale. En attendant la mise en oeuvre, l’année prochaine, du plan d’action de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les Égyptiennes se précipitent sur les produits amincissants, mais sans la surveillance médicale nécessaire. Certaines se rabattent sur des tisanes traditionnelles, d’autres, plus fortunées, se font poser un anneau à l’estomac.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte