Économie

Kenya : Tullow confirme ses bons résultats

Par
Mis à jour le 16 janvier 2014 à 18:23

La société pétrolière britannique Tullow Oil vient d’annoncer des résultats d’exploration positifs au Kenya. Une bonne nouvelle pour le groupe, qui connaît des difficultés ailleurs en Afrique, notamment au Ghana.

La campagne d’exploration de Tullow Oil au Kenya se révèle un succès avec les découvertes faites par les sondages Amosing 1 et Ewoi 1, dans le basin de Lokichar Sud, au nord-ouest du Kenya. Les réserves d’huile mises en évidence, en incluant les résultats positifs des puits Ekales1 et Agete 1 forés antérieurement, atteignent 600 millions de barils. Sur sept puits d’exploration forés dans la zone, la société britannique a donc réalisé sept découvertes, un taux de succès de 100%. Des annonces considérées comme très encourageantes par un professionnel du secteur. Angus McCoss, directeur de l’exploration, affirme même que le bassin de Lokichar pourrait contenir plus d’un milliard de barils.

Lire aussi :

Dossier pétrole : pactole en vue en Afrique de l’Est
Ghana : Tullow, pour quelques milliards de plus…
Le Kenya, futur eldorado pétrolier africain

Plan de développement

La campagne d’exploration comporte encore une vingtaine de puits d’exploration et doit continuer pendant les deux prochaines années tandis que des travaux complémentaires doivent encore évaluer le potentiel de production des puits. Suite à ces résultats l’étude d’un plan de développement des champs va être lancée, notamment pour la construction d’un pipeline d’exportation. Les travaux pourraient commencer dès 2015.

Pour Tullow, ces succès aident à compenser la production décevante de ses puits au large du Ghana – 100 000 barils par jour au lieu des 120 000 annoncés – et les échecs au large de la Guyane. L’action de la société pétrolière a touché un plus bas le 8 janvier, provoquant des spéculations sur un éventuel rachat. Le norvégien Statoil est régulièrement cité par les analystes comme un acquéreur potentiel. Selon Bloomberg, Statoil a confirmé que Tullow était une cible potentielle.