Politique

Bénin : l’agenda privé de Samuel Eto’o à Cotonou

Arrivé le 7 mars, le patron de la Fecafoot a passé 72 heures au Bénin à l’invitation du ministre des Sports, Oswald Homeky.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 11 mars 2022 à 12:28

Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football, et Oswald Homeky, ministre béninois des Sports, le 8 mars 2022 à Cotonou. © DR

C’est un déplacement qui a donné lieu à nombre de photographies sur les réseaux sociaux, mais dont peu de détails ont filtré. Arrivé le 7 mars à Cotonou, Samuel Eto’o n’avait aucun programme officiel. Accueilli par le ministre béninois des Sports, de la Culture et du Tourisme, Oswald Homeky, l’ancien capitaine des Lions indomptables est d’abord allé admirer les 26 œuvres du trésor royal d’Abomey, restitués par la France en novembre dernier. Cette exposition au palais de la Marina est devenue une étape obligée pour tout VIP de passage dans la capitale béninoise, comme dernièrement l’ancienne candidate à la présidentielle française Ségolène Royal, le 10 mars.

Solides amitiés

Samuel Eto’o et Oswald Homeky se sont ensuite rendus au Centre communautaire Eya. Ouvert en mai dernier, ce complexe sportif et culturel a été financé par Lionel Talon, le fils du président. L’ancien footballeur et le ministre sont très proches depuis de nombreuses années, échangeant tant sur des sujets sportifs que politiques. Eto’o est le parrain du fils d’Homeky, aujourd’hui âgé de 3 ans et leurs épouses respectives sont également liées. Les deux couples partagent régulièrement des moments de détente ensemble, notamment à Cotonou.

Oswald Homeky avait déjà invité l’ancien capitaine de l’équipe nationale camerounaise à participer au Gala des champions, en 2017. Samuel Eto’o avait alors pris le temps de prodiguer quelques conseils aux sportifs béninois célébrés ce jour-là, à savoir les athlètes Odile Ahouanwanou et Noëlie Yarigo, le boxeur Ghislain Vodounhessi et la nageuse Nafissath Radji.

Message à Patrice Talon

Les images du ministre des Sports aux côtés de Samuel Eto’o qui fleurissent sur les réseaux sociaux béninois sont aussi à lire à l’aune du contexte politique. Alors que le président béninois entame bientôt la deuxième année de son second – et ultime – mandat, beaucoup prêtent en effet des ambitions politiques à Oswald Homeky, très actif dans les réseaux militants au sein de l’Union progressiste (UP, l’un des deux principaux partis de la mouvance présidentielle).

S’il n’a pas, cette fois, rencontré le président Patrice Talon, Samuel Eto’o n’a pas manqué de lui adresser un message à l’issue de sa visite, lui enjoignant de « continuer » le processus de restitution des œuvres pillées lors de la colonisation et le félicitant « d’avoir réussi à ramener notre histoire dans notre continent ».