Politique

Manoeuvres militaires bien discrètes

Par
Mis à jour le 2 juin 2008 à 13:16

À l’occasion de sa première visite en Tunisie les 27 et 28 mai, et avant de se rendre ensuite au Maroc, le général américain William Ward, chef du commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom), a assisté à des manoeuvres militaires conjointes tuniso-américaines en Méditerranée. Ces manoeuvres, très discrètes, se sont déroulées à la base navale et aérienne de Bizerte, à 60 km au nord de Tunis.
Ward a eu dans la capitale des entretiens avec le ministre tunisien de la Défense, Kamel Morjane. Devant les journalistes, il s’est contenté de dire que les menaces de terroristes comme Al-Qaïda sont « réelles » en Afrique du Nord. Africom, créé en février 2007 et basé à Stuttgart en Allemagne, est l’un des six états-majors régionaux du département américain de la Défense.