Politique

Un nouveau membre pour l’Internationale socialiste

Par
Mis à jour le 2 juin 2008 à 13:16

Le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), que dirige l’ancien Premier ministre Martin Ziguélé, va intégrer l’Internationale socialiste (IS). Cette adhésion se fera en deux temps. Le Comité Afrique de l’IS, qui se réunit à Abidjan les 14 et 15 juin, entérinera cette candidature. Laquelle sera confirmée lors du congrès d’Athènes (du 30 juin au 2 juillet).
Créé en février 1979, le MLPC s’est longtemps identifié à la personnalité charismatique d’Ange-Félix Patassé, l’ancien président centrafricain (en exil au Togo), bien que celui-ci ne figure pas parmi les cinq membres fondateurs du mouvement, qu’il a rejoint en 1980. Depuis la chute de son chef en mars 2003, le MLPC s’est scindé en deux tendances antagonistes : pro-Patassé et pro-Ziguélé. C’est cette dernière, la seule légalement reconnue en Centrafrique, que l’IS s’apprête à admettre en son sein.