Politique

Guinée : la lettre controversée d’Alpha Condé à Ibrahima Kassory Fofana

En s’auto-proclamant président provisoire du RPG, l’ex-Premier ministre a fait bondir certains ténors du parti. Jeune Afrique s’est procuré le document qu’il dit avoir reçu de l’ancien chef d’État.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 10 mars 2022 à 09:54

Alpha Condé, lors d’une visite en France, en août 2019. © Eric Gaillard/Pool/REUTERS

S’appuyant sur une liste manuscrite que l’ancien président Alpha Condé aurait transmise à trois dirigeants de son parti, Ibrahima Kassory Fofana a affirmé le 7 février au Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) avoir été désigné pour prendre la tête d’un comité exécutif national provisoire. Une annonce qui a provoqué un coup de tonnerre au sein de la formation. Certains ténors mettent en cause l’existence de ce courrier, affirmant que l’ancien chef de l’État, actuellement en convalescence à Abou Dhabi, n’a pas pu choisir son ex-Premier ministre.

À Lire Guinée : Kassory Fofana tente un hold-up sur le RPG d’Alpha Condé

Après avoir consulté ce document aux allures de brouillon et expertisé son écriture, Jeune Afrique est en mesure de confirmer qu’une liste de plusieurs cadres du parti a bel et bien été dressée par l’ancien président.

La date du courrier en question

Et le nom d’Ibrahima Kassory Fofana apparaît bien à côté de la mention « président du conseil exécutif provisoire ». Toutefois, si cette lettre manuscrite et non datée provient bien d’Alpha Condé, il est à ce stade impossible d’affirmer si elle a été produite avant ou après le coup d’État qui a fait chuter l’ancien homme fort de Conakry.

Une partie de la lettre écrite de la main d'Alpha Condé, dans laquelle Kassory Fofana figure en tant que « président du conseil exécutif provisoire ». © Jeune Afrique

Une partie de la lettre écrite de la main d'Alpha Condé, dans laquelle Kassory Fofana figure en tant que « président du conseil exécutif provisoire ». © Jeune Afrique

Joint au téléphone par Jeune Afrique, l’ancien Premier ministre explique que la liste lui a été transmise par la coordinatrice nationale Khadija Nantou Chérif, l’une des plus anciennes militantes du parti, le trésorier Claude Kory Kondiano, ancien président de l’Assemblée nationale, et le membre du bureau politique Hadj Tidiane Traoré, ex-ministre d’État conseiller spécial du président. Tous trois, assure-t-il, seraient en contact avec Alpha Condé.

« Manipulation »

Kassory Fofana a reçu à son domicile de Lambanyi le bureau et le comité central du RPG ce 9 mars. Étaient présents plusieurs poids lourds du parti, dont Albert Damantang Camara, l’ancien ministre de la Sécurité, Kiridi Bangoura, ex-secrétaire générale de la présidence, Bantama Sow, ex-ministre des Sports, Djalikatou Diallo, dernière ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté sous Condé et Domani Doré, la porte-parole du RPG. Au cours de cette rencontre, il a fait part aux ténors du parti de l’existence de cette liste dressée par l’ancien président.

À Lire Guinée : la discrète nouvelle vie des anciens ministres d’Alpha Condé

Se basant sur une autre liste du comité exécutif provisoire du RPG qui a circulé sur les réseaux sociaux, les jeunes du parti ont publié ce 9 mars un communiqué afin de dénoncer une « manipulation », invitant les cadres de la formation à se désolidariser de cette « manœuvre dilatoire, dont seuls les auteurs détiennent le secret et la motivation réelle ». Contacté par JA, Ibrahima Kassory Fofana a démenti l’authenticité de cette liste d’une soixantaine de noms, la qualifiant de « fake ».

Dans cette ambiance de défiance, l’ancien Premier ministre va se rendre malgré tout le 10 mars au siège du RPG dans le quartier de Gbessia, afin d’officialiser « son acceptation » à la tête du parti. Il persiste également à vouloir organiser des assises le 26 mars prochain afin de préparer les futures échéances locales.