Économie
Un homme se tient devant un panneau montrant le chef de la junte, le colonel Mamady Doumbouya, à Conakry (Guinée), le 11 septembre 2021. © JOHN WESSELS/AFP.

Cet article est issu du dossier

Guinée : démocratie en apnée

Voir tout le sommaire
Économie

Guinée : Sékou Kaké, promoteur sans compromission

Depuis plus de vingt ans, le directeur général de Sogefel pilote des chantiers d’envergure à travers le pays et en Sierra Leone.

Réservé aux abonnés
Par - À Conakry
Mis à jour le 20 avril 2022 à 10:37

Sékou Kaké, directeur général de Société générale Fella (Sogefel). © DR

Dans le monde guinéen de la construction, de la promotion immobilière et des travaux publics, la Société générale Fella (Sogefel) est un acteur de poids. Parmi ses derniers chantiers : la construction de l’agence régionale de la banque centrale à Kankan, un programme de logements à Boké dans le cadre du projet d’extension de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG), sans oublier la réalisation (en cours) de la base logistique de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à Freetown, en Sierra Leone, où elle a aussi assuré la réhabilitation-extension du Fourah Bay College, principale université publique du pays.

Pourtant, le cofondateur et directeur général de cette entreprise familiale, Sékou Kaké, 56 ans, a d’abord marché dans les pas de son père, Oumar Kaké, commerçant prospère et réputé de Kankan, en devenant négociant en riz et farine de blé à Madina, le plus grand centre marchand du pays. Au milieu des années 1990, la dévaluation du franc CFA l’incite à se détourner du secteur informel et, en 1999, avec son frère aîné, il crée Sogefel. 

>> Lire notre dossier Guinée : démocratie en apnée