Archives

Financement salvateur

L’emprunt International Finance Facility for Immunization (IFFIm) doit être lancé d’ici à la fin de ce mois. La première émission devrait atteindre entre 750 millions et 1 milliard de dollars, mais l’objectif est de continuer à lever des fonds sur dix ans. L’argent mobilisé, remboursé sur vingt ans, financera l’achat de vaccins distribués dans les pays pauvres. Cet emprunt est garanti par les membres de la Global Alliance for Vaccine and Immunization (Gavi), qui sont actuellement au nombre de huit : Royaume-Uni, France, Italie, Espagne, Suède, Norvège, Brésil et Afrique du Sud. La Gavi s’est engagée à mobiliser 4 milliards de dollars au titre de l’aide publique au développement (APD). Ce procédé novateur permet ainsi de disposer immédiatement des ressources (emprunt) et d’étaler les versements de l’APD qui permettront de rembourser l’IFFIm. « Le marché est très réceptif, les investisseurs seront principalement des banques centrales et des fonds d’investissement », a déclaré Ziad Awad, de la banque Goldman Sachs, qui a assuré le montage de l’emprunt avec Deutsche Bank. « Cette initiative est parallèle au fonds Unitaid, financé par la taxe sur les billets d’avion, pour l’achat de médicaments contre le sida, le paludisme et la tuberculose », précise Michel Kazatchkine, l’ambassadeur français chargé de la lutte contre le VIH.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte