Économie

Finance : le Bénin fait coup double sur le marché Uemoa

En mobilisant 155 milliards de F CFA (236 millions d’euros) d’obligations de longue maturité, Cotonou établit de nouveaux points de référence pour la place ouest-africaine.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 3 mars 2022 à 17:41

Romuald Wadagni, ministre de l’Économie et des Finances, à Cotonou, le 18 octobre 2018. © Erick Ahounou/AID pour JA

Le Bénin a levé plus de 155 milliards de F CFA – plus que les 150 milliards initialement recherchés – sur le marché régional financier grâce à deux emprunts simultanés d’une maturité allant jusqu’à 20 ans. Les fonds ont été mobilisés en huit jours. Ils permettront au pays de financer les projets du programme d’action du gouvernement (PAG) de Patrice Talon. Lancé sur le marché régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) le 14 février, l’emprunt divisé en deux tranches a été clôturé plus tôt que prévu, le 22 février au lieu du 4 mars, mettant à profit l’intérêt des investisseurs ouest-africains.

L’emprunt obligataire comptait une tranche de 60 milliards de F CFA (maturité de 15 ans et un taux d’intérêt de 5,5%) et une tranche de 90 milliards F CFA (maturité de 20 ans, dont deux ans de différé, au taux de 5,85%). Les fonds mobilisés financeront plusieurs projets du