Archives

L’UGTA en bref

Création. Le 24 février 1956.

6 millions d’adhérents revendiqués, soit près d’un Algérien actif (12 millions en 2002) sur deux.

Figures emblématiques. Aïssat Idir, fondateur du syndicat et martyr de la révolution, et Abdelhak Benhamouda, assassiné par les GIA en 1997.

Grèves générales. Celle des 25 et 26 février 2003 est la troisième du genre dans l’histoire de la centrale. Le premier débrayage a eu lieu en février 1991 contre les réformes (déjà !) préconisées par le gouvernement de Mouloud Hamrouche. Le second, en février 1996, pour dénoncer les pertes d’emplois dues au programme d’ajustement structurel imposé par le FMI. Coïncidence : la centrale a toujours choisi le mois de février pour déclencher ses grèves générales.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte