Bourse

ECP va lancer un fonds infrastructures

| Par Jeune Afrique
Les sièges de la CIE et de la Sodeci à Abidjan.

Les sièges de la CIE et de la Sodeci à Abidjan. © Hussein Abdallah/Flickr

Vincent Le Guennou, codirecteur du capital-investisseur Emerging Capital Partners, s’apprête à lancer un fonds spécialisé dans les infrastructures.

Le codirecteur d’Emerging Capital Partners (ECP), Vincent Le Guennou (photo), s’apprête à lancer un fonds spécialisé dans les infrastructures. Logé au sein d’ECP, ce nouveau véhicule récupérerait la société Finagestion, aujourd’hui détenue par le fonds ECP Africa Fund II. L’ancienne filiale de Bouygues est active en Côte d’Ivoire (Sodeci, Compagnie ivoirienne d’électricité et Ciprel), au Sénégal (Sénégalaise des eaux) et en RD Congo, où elle a signé un contrat de services avec Regideso, société publique de production et de distribution d’eau.

Lire aussi :

Pepsi Algérie va ouvrir son capital à Emerging Capital Partners
Cameroun : AES vend Sonel pour 220 millions de dollars
Côte d’Ivoire : Ciprel récolte 200 millions d’euros

Partenariats public-privé

Candidat malheureux au Cameroun pour le rachat de Sonel, ECP a la conviction que les partenariats public-privé dans le domaine de l’électricité et de l’eau vont exploser en Afrique. Via ce fonds spécialisé dans les infrastructures, le financier souhaite se positionner sur ce créneau.

ECP est le premier fonds d’investissement dédié au continent africain à avoir levé plus de 2 milliards de dollars. Il a investi dans plus de 40 pays.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer