Agroalimentaire

La SNI cède 24,5% de Cosumar à un pool d’investisseurs

Cosumar est l'unique producteur de sucre du Maroc.

Cosumar est l'unique producteur de sucre du Maroc. © Cosumar

La Sociéte nationale d'investissement (SNI), le holding royal marocain, a cédé 24,5% du capital de Cosumar à un pool d'investisseurs institutionnels majoritairement locaux. À l'issue de cette opération, d'un montant de 1,92 milliard de dirhams (171 millions d'euros), SNI ne conserve que 9,1% du producteur de sucre marocain.

La Société nationale d’investissement (SNI) poursuit son désengagement de Cosumar. Le holding d’investissement appartenant à la famille royale a cédé 24,5% du producteur de sucre marocain à un groupe d’investisseurs institutionnels, composé principalement d’investisseurs locaux*. Un gestionnaire de fonds sud-africain, dont l’identité n’a pas été révélée par la SNI, fait également partie des acquéreurs.

La cession des 1 027 490 actions Cosumar détenues par SNI (valant à l’unité 1 900 dirhams) a rapporté 1,92 milliard de dirhams (171 millions d’euros). À l’issue de cette opération, qui intervient après que la SNI a cédé en avril 2013 27,5% de Cosumar au groupe agroalimentaire singapourien Wilmar, le holding royal ne conserve que 9,1 % du capital du sucrier marocain.

Lire aussi : 

Maroc : un bilan aigre-doux pour Cosumar

Maroc : Wilmar fait son entrée au capital de Cosumar

Maroc : Cosumar récompensé pour ses initiatives citoyennes

Cette participation résiduelle devrait être intégralement cédée en bourse pour améliorer la liquidité du titre. La date de cette nouvelle opération n’a pas été divulguée.

Producteur unique

Avec ses sept sucreries et sa raffinerie, Cosumar dispose d’une capacité de production et de raffinage de 1,6 million de tonnes de sucre, la troisième plus importante en Afrique. Unique producteur de sucre au Maroc, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 5 984 milliards de dirhams (533 millions d’euros) en 2012, pour un résultat net consolidé de 731 millions de dirhams (65 millions d’euros).

Wilmar en est désormais le partenaire industriel de référence. « Certains investisseurs institutionnels se sont alliés à Wilmar International pour former un bloc de contrôle de 54,0 % du capital et des droits de vote de la société. Ce bloc de contrôle sera régi par un pacte d’actionnaires qui aura pour objectif d’instaurer une gouvernance partagée entre Wilmar International et les investisseurs institutionnels marocains », a souligné SNI dans un communiqué. 3 administrateurs de Cosumar seront nommés par Wilmar et trois par les investisseurs institutionnels.  

Avec cette nouvelle cession, SNI poursuit sa stratégie de sa stratégie de repositionnement en holding d’investissement et de désengagement des sociétés matures. Le groupe s’est déjà délesté de ses participations dans Centrale Laitière (cédée à Danone), dans Bimo (Mondelez International) et dans Lesieur Cristal (Sofiprotéol et investisseurs institutionnels marocains).

*Axa Assurances Maroc, CNIA Saada assurances, RMA Watanya, la Société centrale de réassurance (SCR), Wafa Gestion, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances, la Mutuelle Centrale Marocaine d’Assurances ainsi que la Caisse de dépôt et gestion, la Caisse marocaine des retraites (CMR), le Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) et la banque d’investissement CFG Group.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte