Tourisme

L’américain Marriott va acquérir Protea pour 186 millions de dollars

Le groupe hôtelier sud-africain Protea a été créé en 1984.

Le groupe hôtelier sud-africain Protea a été créé en 1984. © Marriott-Protea

Le groupe hôtelier américain Marriott International a signé « les accords définitifs » d’acquisition du groupe sud-africain Protea Hospitality Holdings, la plus grande chaîne hôtelière en Afrique. La transaction, d’un montant de 2 milliards de rands (186 millions de dollars), devrait être finalisée d’ici au 1er avril.

Le groupe hôtelier américain Marriott va acquérir pour 2 milliards de rands (186 millions de dollars) le sud-africain Protea Hospitality Holdings, la plus grande chaîne hôtelière en Afrique. Selon le communiqué publié par Marriott le mercredi 22 janvier, les actuels propriétaires de Protea Hospitality Holdings vont créer une société immobilière qui sera propriétaire des hôtels actuellement détenus par le groupe sud-africain et qui passera un contrat de gestion avec Marriott. Sous réserve de l’approbation des autorités sud-africaines et du Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA), cette transaction devrait être finalisée d’ici au 1er avril.

Marriott double sa présence en Afrique

Sur le groupe Marriott en Afrique :

La chaîne hôtelière Marriott International veut s’offrir le sud-africain Protea

Marriott mène un « raid sur l’Afrique »

Sur le secteur hôtelier en Afrique :

Hôtellerie : le boom du tourisme d’affaires

Pour la Banque mondiale, l’Afrique peut rivaliser avec les plus grandes destinations mondiales

La famille Ruggieri prend le contrôle du groupe hôtelier Onomo

Cette opération marque un grand coup pour le groupe américain. En effet, très présent en Afrique australe, Protea y dispose de 116 hôtels avec 10 148 chambres dans sept pays, dont l’Afrique du Sud. Grâce à cette transaction, Marriott devrait doubler sa présence sur le continent et deviendrait le numéro un du secteur hôtelier dans la zone Moyen-Orient et Afrique avec plus de 23 000 chambres.

Une position jugée suffisamment enviable par le groupe américain puisque son offre (hors coûts de transaction), « représente environ 10 fois l’Ebitda [marge opérationnelle avant intérêts, taxes, dépréciation et amortissement, NDLR] anticipé de Protea pour l’année civile 2014 », a indiqué Marriott dans son communiqué.

Professionnalisme

Dans une déclaration à l’AFP, Arthur Gillis, le directeur général de Protea, a indiqué espérer que le groupe américain « apporterait une dose de professionnalisme » à son entreprise. A la question de savoir si son groupe n’a pas été bradé, il a répondu ironiquement que « autant Marriott que Protea [étaient] assez mécontents du prix payé ». Il convient toutefois de noter que Marriott n’assurera directement la gestion que de 45 % des chambres de Protea, 16 % d’entre elles seront gérées par des filiales tandis que 39% le seront sous contrat de franchise.

Marriott compte plus de 3 900 établissements dans plus de 70 pays et a enregistré un chiffres d’affaires de 12 milliards de dollars en 2012.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte