Économie

Bénin : Ola Olayimika Faladé, architecte du bonheur

Avec sa compagne, Clarisse Krause, ils promeuvent une architecture responsable, à travers la mise en valeur de matériaux adaptés, le faible recours aux importations et l’optimisation du potentiel local. Cabinet désormais reconnu – à Cotonou et à Paris –, Cobloc fourmille de projets aussi innovants qu’écologiques.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 2 février 2022 à 16:06

Les architectes Ola Onayimika Faladé et Clarisse Krause ont cofondé le cabinet Cobloc après s’être rencontrés lors de leurs études à Paris. Ici à Cotonou. © François-Xavier Freland pour JA

Ola Olayimika (« Le bonheur m’entoure », en yoruba) porte bien son prénom. Ce trentenaire souriant, calme et pondéré est né à Porto-Novo dans une famille d’intellectuels – père architecte célèbre, frère aîné écrivain à Chicago, tante psychanalyste à Paris…

« Mon père m’emmenait souvent au cabinet, où il travaillait beaucoup. Très vite, j’ai été attiré par l’envie de dessiner et de comprendre comment fonctionnaient les choses. J’ouvrais les radios et les montres pour mieux les étudier, parfois sans arriver à les remonter », se souvient-il.

Écologie urbaine