Archives

L’histoire du franc CFA

| Par Jeune Afrique

Le franc CFA est la monnaie commune des 14 pays africains membres de la zone franc. Il s’agit d’une part des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Leur institut d’émission est la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Et d’autre part des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale : Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad. Leur institut d’émission est la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). Le franc CFA est né le 26 décembre 1945. Il signifie alors « franc des colonies françaises d’Afrique ». En 1958, il devient « franc de la communauté française d’Afrique ». Aujourd’hui, l’appellation signifie « franc de la communauté financière d’Afrique » pour les pays de l’UEMOA, et « franc de la coopération financière en Afrique centrale » pour ceux de la zone BEAC.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte