Politique

RDC : Jean-Marc Kabund annonce sa démission du poste de 1er vice-président de l’Assemblée

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 14 janvier 2022 à 16:17

Jean-Marc Kabund. © DR

Le président par intérim du parti présidentiel en a fait l’annonce, sibylline, sur son compte Twitter. Cet homme, l’un des plus puissants du pays, est aussi contesté dans son propre camp.

L’annonce tient en seulement deux petites phrases, mais c’est une tempête dans la vie politique congolaise. Ce vendredi 14 janvier, en début d’après-midi, Jean-Marc Kabund-a-Kabund a annoncé sur son compte Twitter sa démission du poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale, une fonction qui a permis à cet homme de jouer un rôle stratégique, notamment dans la gestion de l’Union sacrée, la coalition de Félix Tshisekedi.

Dans son message, le président par intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ne livre aucune explication. Mais il promet à ses militants, auprès desquels il reste extrêmement populaire, qu’il poursuivra le combat. « Ainsi s’ouvre une nouvelle page de l’histoire, qui sera écrite avec la sueur de notre front, qui coulera chaque jour qu’on affrontera les brimades, humiliations et tortures… »

Grave incident