Politique

Tunisie : Kaïs Saïed compte épingler 20 000 hauts responsables

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 11 janvier 2022 à 16:21

Kaïs Saïed, le 23 octobre 2019. © Zoubeir Souissi/REUTERS

Plusieurs milliers de personnalités ayant occupé des postes à responsabilité ces vingt dernières années vont devoir démontrer qu’ils ne se sont pas enrichis de façon illicite. La liste, voulue par le président tunisien, a déjà été établie.

Le palais présidentiel de Carthage a réduit sa communication au minimum, la focalisant sur les prises de positions présidentielles et leur mise en œuvre par le gouvernement. Mais les vidéos et les communiqués ne disent pas tout des intentions de Kaïs Saïed. Selon nos sources à la Kasbah, le chef de l’État tunisien s’apprête à demander des comptes à 20 000 responsables des sphères publiques et privées qui ont été en poste ces vingt dernières années durant la dernière décennie du régime Ben Ali, puis celle de la révolution, dès 2011.

Longue liste