Politique

Libye : les réseaux d’influence de Seif el-Islam Kadhafi

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 9 janvier 2022 à 16:38

Seif el-Islam Kadhafi a préparé son retour politique bien en amont de sa déclaration de candidature.. © Montage JA

Communication, justice, lobbying, ligne politique… Le candidat à la présidentielle s’est entouré de femmes et d’hommes qui lui ouvrent leur carnet d’adresses et le conseillent sur sa stratégie.

« Sa candidature a certainement dérangé les plans de la communauté internationale pour la Libye », confie Anas el-Gomati, directeur du think tank libyen Sadeq Institute. C’est peu dire que le retour politique du fils de Mouammar Kadhafi en novembre dernier a fait l’effet d’une bombe en Libye, certains interprétant même le report de l’élection présidentielle initialement prévue le 24 décembre comme un effet de cette nouvelle donne.

Sa candidature, déclarée le 14 novembre, n’a d’ailleurs pas tardé à donner lieu à un bras de fer avec Khalifa Haftar, avec qui il se dispute peu ou prou le même électorat, celui des Libyens soucieux de la restauration de l’ordre après dix ans de chaos.

« Seif el-Islam Kadhafi bénéficie d’une authentique popularité, même si les révolutionnaires n’ont pas oublié son rôle dans la répression en 2011″, explique encore Anas-el-Gomati.

Ailleurs sur le continent, en particulier en Afrique subsaharienne, le nom des Kadhafi reste auréolé d’un vague prestige panafricaniste, et l’annonce du retour de Seif a rencontré un évident enthousiasme.

Il a d’ailleurs, via plusieurs émissaires, commencé à rétablir des contacts avec des chefs d’État africains. Qui sont les femmes et les hommes qui mettent aujourd’hui leurs réseaux au service de Seif el-Islam ? Qui sont ses conseillers politiques les plus proches, ceux qui définiront sa politique si d’aventure il parvenait au pouvoir ?