Politique

Covid en RDC : des ex-ministres et conseillers de Tshisekedi épinglés par la Cour des comptes

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 11 janvier 2022 à 10:26

Le président congolais, Félix Tshisekedi. © Presse présidentielle

Les magistrats pointent de graves irrégularités dans la gestion des 363,2 millions de dollars alloués par le FMI à la lutte contre la pandémie en avril 2020. Plusieurs collaborateurs du chef de l’État seraient impliqués.

Dans un rapport daté de novembre 2021 et que Jeune Afrique s’est procuré, la Cour des comptes s’est penchée sur la gestion des moyens financiers alloués à la lutte anti-Covid. Les enquêteurs se sont tout particulièrement intéressés à l’utilisation des fonds mis à disposition sur un compte de la Banque centrale du Congo (BCC).

Ouvert en avril 2020 et intitulé « appui budgétaire FMI Covid-19 », il est censé couvrir les besoins urgents du ministère de la Santé dans le cadre de la riposte au virus. Leurs conclusions sont accablantes.

Présidence, ministères et Assemblée nationale