Politique

RDC : au Grand Kasaï, Félix Tshisekedi déjà en campagne pour 2023

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 31 décembre 2021 à 15:15

Félix Tshisekedi, alors candidat à la présidentielle, le 21 décembre 2018, au siège de l’UDPS, à Kinshasa. © Jerome Delay/AP/SIPA

À deux ans de la fin de son premier mandat, Félix Tshisekedi, candidat déclaré à la prochaine présidentielle, tente déjà de s’assurer du soutien de sa base « naturelle ».

Des scènes de liesse, des marées humaines… à chaque étape de la tournée de Félix Tshisekedi dans le Grand Kasaï, l’accueil est impressionnant. Mais il n’a rien d’étonnant : voilà le président sur sa terre natale. Dans un fief où aucun de ses rivaux, ni Martin Fayulu, ni Emmanuel Ramazani Shadary, n’avait osé aller lors de la campagne présidentielle de 2018.

Voilà une semaine que le président congolais sillonne les routes de cette région déshéritée du centre du pays. Le 24 décembre, veille de Noël, il a débuté par Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï oriental, avant de poursuivre par les autres provinces de la région. Après celle de Lomami, il devait arriver ce 31 décembre à Kananga, dans l’ancien Kasaï occidental.

Nombreuses promesses