Économie

RDC : la gouvernance Tshisekedi taclée par la Cour des comptes

Réservé aux abonnés
Par - à Kinshasa
Mis à jour le 28 décembre 2021 à 20:31

Félix Tshisekedi, à Berlin, le 27 août 2021. © Tobias Schwarz/AP/SIPA

Dans son rapport sur la gestion des finances publiques en 2020, l’instance de contrôle pointe de nombreux dérapages. Un camouflet pour le président congolais.

La gouvernance de la RDC a-t-elle changé ? Pas vraiment si l’on en croit la Cour des comptes. Dans son rapport sur le contrôle de l’exécution de la loi de finances 2020, document que s’est procuré Jeune Afrique, l’organisme présidé par Ernest Izemengia Nsaa-Nsaa dresse un tableau sombre de la gestion des comptes publics dans le pays.

Dépassements budgétaires, dépôt tardif du rapport à la Cour des comptes et au Parlement, faible exécution des projets d’investissements… La liste des griefs est longue, ce qui explique que la Cour « n’est pas en mesure de produire le rapport de certification des comptes », et elle rappelle celle qui figurait dans les rapports précédents portant sur les années 2019 et 2018.

Manquements graves

Amer pour le pays, le constat sonne comme un camouflet pour son président, Félix Tshisekedi, qui a succédé à Joseph Kabila et défend, depuis son arrivée au pouvoir, la