Économie

Sanlam – Allianz : discussions entre géants des assurances en terres africaines

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 décembre 2021 à 13:46

L’enjeu des négociations en cours entre Sanlam et Allianz porte principalement sur trois pays : Sénégal, Maroc et Cameroun. © Photomontage JA / Photos : Youri Lenquette pour J.A. / Mike Hutchings/REUTERS

L’assureur sud-africain et son homologue allemand confirment avoir entamé des négociations en vue d’établir un partenariat stratégique sur le continent. Le décryptage d’un deal surprise par « Jeune Afrique ».

Discrètement adressé à l’attention des investisseurs, l’avertissement (cautionary announcement) de Sanlam, leader panafricain des assurances, témoigne de la vitalité du secteur jusqu’aux dernières heures de l’année civile. L’annonce ayant même pris de court de nombreux analystes qui suivent les deux entreprises et que nous avons consultés.

« Sanlam et Allianz SE étudient actuellement diverses alternatives stratégiques en ce qui concerne leurs activités africaines respectives (à l’exclusion de l’Afrique du Sud) », annonce l’assureur d’origine sud-africaine entré en discussions avec le holding allemand, poids lourd mondial des assurances (140 milliards d’euros de chiffre d’affaires au niveau global ; et près de 700 millions d’euros de primes émises brutes en Afrique – hors Afrique du Sud, pour 2020) le 22 décembre.

Rationalisation de portefeuilles

L’étendue précise de ces discussions