Économie

Bolloré Africa Logistics : dix choses à savoir sur Gianluigi Aponte, le puissant et discret armateur candidat au rachat

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 3 janvier 2022 à 14:50

Gianluigi Aponte, le fondateur de Mediterranean Shipping Company (MSC), au palais Matignon, le 20 janvier 2020. © THOMAS SAMSON/AFP

Les activités du groupe Bolloré en Afrique sont bien à vendre. C’est MSC qui devrait en faire l’acquisition et ainsi conforter sa place de leader mondial du secteur maritime. À la tête de l’armateur italo-suisse, le discret homme d’affaires Gianluigi Aponte.

1. Bolloré

C’est officiel. Depuis le 20 décembre, 18h, l’armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC), créé par Gianluigi Aponte, a proposé 5,7 milliards d’euros pour reprendre les activités de transport et de logistique détenues par le groupe Bolloré en Afrique. L’opérateur français se donne jusqu’au 31 mars 2022 pour répondre à cette offre qui, si elle se concrétise, permettra à MSC de mettre la main sur une quinzaine de terminaux et sur trois réseaux ferroviaires à travers le continent. Et faire de MSC l’un des fournisseurs de services maritimes et portuaires les plus importants d’Afrique.

2. Il capitano