Mines

Côte d’Ivoire : Endeavour vise une production de 3 tonnes d’or à Agbaou

La mine d'Agbaou exploitée par Endeavour Mining produira trois tonnes par an. © Endeavour Mining

La junior canadienne Endeavour Mining a officiellement inauguré la mine d'or d'Agbaou en Côte d'Ivoire. Grâce aux trois tonnes d'or attendues de cette mine, la production aurifère annuelle de la Côte d'Ivoire devrait atteindre 16 tonnes dès 2014.

Article mis à jour le 28 janvier 2014 à 14h20 CET : contrairement à ce qui a été indiqué dans une précédente version de cet article, la production aurifère espérée en Côte d’Ivoire pour l’année 2014 est de 16 tonnes et non 16 millions.

Endeavour Mining a lancé la production d’or sur le site d’Abgaou, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire. La mine d’Agbaou, qui a un investissement de 80 milliards de F CFA (160 millions de dollars), devrait atteindre une production annuelle de trois tonnes d’or. L’entrée en production de ce site, la quatrième mine d’or du pays après Tongon (RandGold), Bonikro (Newcrest Mining) et Ity (La Mancha), devrait porter la production aurifère de la Côte d’Ivoire à 16 tonnes en 2014 contre 13 tonnes en 2013 .

Lire aussi :

Côte d’Ivoire : 2,54 tonnes d’or extraites de la mine d’Ity en 2013
Côte d’Ivoire : en 2013, la croissance sera portée par le BTP et les mines

Potentiel minier

« Le chiffre (16 tonnes) annoncé pour 2014 est très en deçà des prévisions des autorités ivoiriennes qui tablaient sur une production nationale de 20,1 tonnes en 2013 », concède Jean-Claude Brou, le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, qui a présidé la cérémonie d’inauguration officielle de la mine. « Pourtant, rappelle-t-il, si le boom dans le secteur de l’or se fait attendre, cela ne décourage pas le gouvernement sur le potentiel du pays. Les réserves d’Agbaou sont de 30 tonnes et la mine sera en production pendant 10 ans. »

La convention liant Endeavour à l’État ivoirien a été signée le lundi 27 janvier en présence de Neil Woodyer, le président-fondateur de l’entreprise canadienne, de Jean-Claude Brou, d’Adama Toungara, le ministre du Pétrole et de l’Énergie, d’Abdourahmane Cissé, le ministre du Budget et de Kaba Nialé, la ministre de l’Économie et des Finances.

Quatrième mine africaine pour Endeavour

Endeavour Mining a créé une filiale dédiée à l’exploitation de la mine, dénommée Agbaou Mining S.A et détenue à 85% par la société minière et à 15% par l’État ivoirien. Cette mine devrait entraîner la création de 500 emplois en Côte d’Ivoire. D’autre part, Agbaou sera la quatrième mine d’or exploitée par la junior canadienne après celles du Burkina Faso, du Ghana et du Mali.

L’entreprise canadienne est cotée à la Bourse de Toronto où elle a atteint une capitalisation boursière de 246 millions de dollars. Sur les trois premiers trimestres de l’année 2013, Endeavour a enregistré un chiffre d’affaire (net de taxes et redevances) de 320 millions de dollars. L’entreprise, qui emploie 400 salariés, a produit près de 320 000 onces d’or en 2013 et vise une production de 400 000 onces d’or en 2014 sur ses sites en Afrique de l’Ouest.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte