Politique

RDC : le récit de l’accident de voiture de Joseph Kabila

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 21 décembre 2021 à 23:44

Joseph Kabila, en janvier 2018. © Kenny-Katombe Butunka/REUTERS

Le 19 décembre, l’ancien président a vu son véhicule quitter la route alors qu’il rentrait d’une sortie dans son domaine de Kingakati. Les dégâts matériels sont impressionnants, mais il s’en est sorti indemne. « Jeune Afrique » a reconstitué les faits.

Il était environ 17h30, samedi 19 décembre, lorsque la Peugeot 404 kaki a quitté la route. Joseph Kabila, assis côté passager, revenait d’une balade sur ses terres de Kingakati accompagné de son chauffeur. Ils se trouvaient à l’intersection menant à la maison de l’ancien président quand l’un des freins a lâché, faisant perdre au conducteur tout contrôle sur l’engin.

La voiture de collection, datant de 1974, a fait au moins trois tonneaux avant de s’arrêter. « Ni l’état de la route, qui est parfaitement asphaltée, ni la vitesse ne sont en cause, précise un proche de Joseph Kabila. C’est une défaillance du véhicule. »

Fan de conduite