Design

Togo : le prix Vilcek du « meilleur talent prometteur » remis à Mansour Ourasanah

| Par Jeune Afrique
Mansour Ourasanah est né au Togo et a immigré aux États-Unis à l’âge de 16 ans.

Mansour Ourasanah est né au Togo et a immigré aux États-Unis à l'âge de 16 ans. © Andreas Nilsson

Mansour Ourasanah, un jeune designer industriel né au Togo, est l’un des trois gagnants du prix Vilcek 2014, remis chaque année à des jeunes immigrés qui ont su avoir un impact réel sur l’art américain.

La fondation Vilcek a décerné à Mansour Ourasanah, un jeune dessinateur industriel, l’un des trois prix Vilcek 2014. Chaque année, « ces prix d’une valeur de 35 000 dollars chacun sont remis à des jeunes immigrés qui ont su avoir un impact réel sur l’art américain au début de leur carrière », a rappelé la fondation américaine dans un communiqué publié le mercredi 29 janvier.

Avant-gardiste

« Nous sommes très heureux de décerner ce prix à un artiste aussi avant-gardiste que Mansour Ourasanah, a déclaré Marica Vilcek, vice-présidente de la fondation. Il aborde dans ses créations des problèmes sociaux complexes et les traite avec des solutions élégantes qui encouragent la réflexion ». Né au Togo, Mansour Ourasanah a immigré aux États-Unis à l’âge de 16 ans.

The Art of Growing Grasshoppers Mansour OurasanahConcepteur chez le fabricant de produits électroménagers américain Whirlpool Corporation, Mansour Ourasanah a reçu de nombreuses récompenses au cours de sa jeune carrière, parmi lesquelles une bourse du New York Times et un prix d’excellence de la la section « Midwest » de la Société américaine des designers industriels en 2007.

Parmi ses réalisations les plus récentes, le jeune designer a conçu « LEPSIS : The Art of Growing Grasshoppers » (l’art d’élever des sauterelles), un récipient utilisé pour élever des insectes comme source de nourriture, dans le but de promouvoir une production et une consommation de viande durable au sein de la population urbaine. Cette initiative a été retenue parmi les finalistes du prix « INDEX: Design to Improve Life » (prix du design pour améliorer la vie) au Danemark.

Lire aussi :

Dix innovateurs africains à l’honneur

Pascal Canfin : « Notre politique de développement doit soutenir l’innovation en Afrique »

AfricAngels lance la 2e édition du prix de l’entrepreneur africain de France

Deux francophones primés pour leurs innovations

Les 20 idées qui vont faire bouger l’Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte