Politique

Cameroun : ces VIP aux côtés de Paul Biya pour l’ouverture de la CAN

Le 9 janvier, le chef de l’État assistera à la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations à Yaoundé. Plusieurs convives de marque devraient l’y accompagner, malgré la situation sanitaire difficile. « Jeune Afrique » dévoile une partie du casting.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 janvier 2022 à 10:51

Paul Biya, en mars 2018. © Lintao Zhang/AP/SIPA

C’est à 17 heures, heure de Yaoundé, le 9 janvier prochain, que le coup d’envoi du premier match de la Coupe d’Afrique des nations 2021 (reportée en 2022) sera donné. Il opposera les équipes du Cameroun et du Burkina Faso et aura comme principal spectateur le président du pays-hôte, Paul Biya.

À Lire CAN 2021 au Cameroun : les dessous de l’opération séduction de Paul Biya

Selon nos informations, celui-ci a en effet confirmé qu’il assisterait à la cérémonie d’ouverture puis à la rencontre dans le stade d’Olembé, qui doit porter son nom. D’après une source au palais présidentiel d’Etoudi, le programme du chef de l’État n’est toutefois pas encore fixé de façon précise, même si la task-force constituée autour du secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh, est à pied d’œuvre.

Des chefs d’État invités d’honneur

Jeune Afrique a toutefois pu confirmer que Paul Biya aura à ses côtés le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, ainsi que le tout nouveau patron de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Samuel Eto’o. La CAF – qui gère les invitations destinées aux hautes personnalités, notamment politiques – a également convié à l’événement le président de la RD Congo, Félix Tshisekedi.

À Lire Cameroun : comment Samuel Eto’o a conquis la Fecafoot

Ce dernier est également invité au titre de l’Union africaine (UA), son pays occupant encore pour quelques semaines la présidence tournante de l’organisation. Le Congolais, passionné de ballon rond et par ailleurs proche de Samuel Eto’o, a prévu de répondre favorablement à l’invitation et de se rendre à Yaoundé. Selon nos sources, ses équipes travaillent à l’heure actuelle à adapter son agenda pour permettre ce séjour footballistique.

Autre chef d’État invité : Macky Sall. Le Sénégalais, dont le pays va bientôt assurer la présidence de l’UA, a bien reçu l’invitation de la CAF, comme ses services l’ont confirmé à Jeune Afrique. Mais, de même source, il réserve encore sa réponse. Roch Marc Christian Kaboré, le dirigeant du Burkina Faso, dont l’équipe affrontera le Cameroun en ouverture, a en revanche décidé de ne pas se rendre sur place, préférant se concentrer sur la situation sécuritaire de son pays.