Société

France : décès de Pierre Rabhi, pionnier de l’agroécologie

Il a marqué de son empreinte la pensée écologiste et était une référence pour de nombreuses personnalités : Pierre Rabhi, pionnier de l’agroécologie, est décédé le 4 décembre à l’âge de 83 ans.

Par
Mis à jour le 5 décembre 2021 à 16:37

L’écrivain et militant écologiste français Pierre Rabhi à Salé, au Maroc, le 7 octobre 2018 © AFP/FADEL SENNA

Auteur notamment de « Vers la sobriété heureuse », plaidoyer sur la « joie de vivre dans la simplicité », vendu à plus de 460 000 exemplaires, ce militant de la cause écologiste est mort samedi des suites d’une hémorragie cérébrale, a indiqué à l’AFP son fils, Vianney.

Ce pionnier du néo-ruralisme, né en 1938 aux portes du Sahara algérien, s’était installé en 1961 dans une ferme en Ardèche. Il restera comme l’un des pionniers de l’agroécologie – pratique agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques.

À Lire Burkina Faso : Sankara, Rabhi et l’agroécologie

Une méthode appliquée dès les années 1980 en Afrique subsaharienne et notamment au Burkina Faso, où Thomas Sankara lui avait confié des projets de réformes agraires. « Je sentais chez lui une âme et un cœur. Il était animé par une révolte interne constructive et pacifique », avait confié à JA Pierre Rabhi au sujet de Thomas Sankara. 

Éphémère candidature à la présidentielle

« Les colibris et l’écologie sont en deuil », a réagi La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) sur Twitter. Pierre Rabhi avait choisi ce petit oiseau pour illustrer sa philosophie en se fondant sur une légende amérindienne : face à un incendie dans une forêt, le colibri « s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu », suscitant des sarcasmes de la part des autres animaux. « Je le sais, mais je fais ma part », répondait-il dans cette légende que Rabhi ne cessait de conter.

Grand admirateur de Socrate, il disait que « chaque être humain doit tenter de se connaître de façon à se changer positivement ».

À Lire Après le sommet Afrique-France, investir ensemble dans l’agroécologie

Pierre Rabhi connut une certaine exposition médiatique en 2002, lors d’une éphémère candidature à la présidentielle française, pour déjà « introduire dans le débat l’urgence écologique et humaine ». Père de cinq enfants, il a ensuite partagé son temps entre interviews, animation de ses fondations, conférences et rédaction d’ouvrages.

Avec AFP