Politique

Guinée : Alpha Condé transféré à la résidence de son épouse en banlieue de Conakry

Le président guinéen déchu a été transféré ce dimanche dans la résidence de l’ex-première dame. Depuis le coup d’État mené par Mamadi Doumbouya, il était détenu au palais Mohammed V, qui abrite la présidence.

Réservé aux abonnés
Par - à Conakry
Mis à jour le 29 novembre 2021 à 18:16

Alpha Condé, en janvier 2020 en Grande-Bretagne. © Henry Nicholls/REUTERS

S’agit-il d’une escale avant son transfert définitif dans sa résidence située dans le quartier de Kipé, actuellement en reconstruction ? Depuis sa chute, le 5 septembre, Alpha Condé vivait sous le même toit que son tombeur, Mamadi Doumbouya. D’abord au siège du Groupement des forces spéciales, à l’entrée de la presqu’île de Kaloum, puis au palais Mohammed V. Ce dimanche 28 novembre dans la soirée, l’ancien président a été transféré dans la résidence de son épouse Djénè Kaba, située dans le quartier de Dixinn Landréah, dans la proche banlieue de Conakry.

À Lire Guinée : Mamadi Doumbouya programme-t-il le transfert d’Alpha Condé ?

La résidence de l’ancienne première dame fait partie de la Cité ministérielle, composée des logements de fonctions évacués par les anciens ministres d’Alpha Condé après le coup d’État. Elle est située en bord de mer, près de la corniche nord qui va du quartier Bellevue au Pont du 8 novembre, qui constitue la porte d’entrée du centre-ville de Kaloum.

Résidence pillée

Alpha Condé y a emménagé alors que son épouse est en France depuis le 28 mai, où elle réside dans un appartement du XIIIe arrondissement de Paris. Partie pour des raisons de santé, elle n’est en effet jamais rentrée en Guinée, à l’instar de plusieurs barons de l’ancien régime surpris par le coup d’État alors qu’ils séjournaient à l’étranger. À Conakry, le dispositif sécuritaire autour de la résidence – qui avait été levé après le départ de l’ex-première dame – a été remis en place.

À Lire Guinée : Faure Gnassingbé plaide la cause de Tibou Kamara face à Mamadi Doumbouya

« Alpha Condé a besoin d’espace, explique un cadre de l’ancien parti au pouvoir. Au palais Mohamed V, il était plus ou moins confiné. Il y a longtemps que Mamadi Doumbouya voulait le déplacer. Depuis qu’il a quitté le Palais du peuple [siège du Groupement des forces spéciales], il devait rejoindre la résidence de sa femme. »

Selon notre source, ce transfert aurait été repoussé pour deux raisons : le pillage de la résidence, d’une part, et l’absence de la première dame, d’autre part. « Convalescente, elle devrait bientôt rentrer », assure notre source. En outre, avant d’accueillir l’ancien président, la résidence aurait été repeinte.

Un signe en direction de la Cedeao ?

Dixinn Landréah « est idéal, puisque situé dans la zone verte », justifie notre source au sein du RPG arc-en-ciel, le parti d’Alpha Condé, qui dit cependant ignorer si l’ancien président rejoindra par la suite sa résidence située à Kipé.

Pour un ancien ministre d’Alpha Condé, son déplacement est « sans doute une manière de satisfaire aux exigences de la Cedeao, en prélude au sommet du 12 décembre » qui sera consacré à la transition politique en Guinée. L’organisation sous-régionale impose à la junte, entre autres, la libération du président déchu. Les autorités guinéennes, qui n’ont pas encore communiqué sur ce dernier développement, ont assuré à plusieurs reprises qu’il restera en Guinée.