Ces « Game changers » représentent la jeunesse, l’inventivité pionnière et le courage politique.

Cet article est issu du dossier

Game changers : sécurité, justice, climat… Ces Africains qui transforment le continent

Voir tout le sommaire
Société

Felwine Sarr, Touria El Glaoui, Acha Leke… Les agitateurs d’idées

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 23 décembre 2021 à 10:31

Felwine Sarr, Touria El Glaoui, Acha Leke. © Stéphanie Scholz/Colagène

« Game changers » (2/7). Édition, art contemporain, éducation… Du Sénégal au Cameroun en passant par le Maroc, portraits de ces Africains qui font briller le continent sur la scène intellectuelle et artistique mondiale.

Jimsaan en lettres d’or

Felwine Sarr.

Felwine Sarr. © Stéphanie Scholz/Colagène

Les projecteurs se sont braqués sur l’auteur, mais pas sur l’éditeur. Jimsaan est devenue la première maison d’édition étrangère à avoir publié un roman primé par le Goncourt : celui, décerné le 3  novembre, à Mohamed Mbougar Sarr pour La Plus Secrète Mémoire des hommes. Une œuvre publiée entre deux continents par la maison française Philippe Rey et l’éditeur sénégalais Jimsaan.

C’est en 2013 que les intellectuels Boubacar Boris Diop, Nafissatou Dia et Felwine Sarr fondent Jimsaan. Une « petite » maison indépendante, « très exigeante sur le texte ». « On édite peu. Certains nous le reprochent même », confie Felwine Sarr. Pour lancer leur affaire, ils choisissent Saint-Louis, au Sénégal, avant de s’installer à Dakar. Comme si cela ne devait rien au hasard, Saint-Louis a aussi été le début de l’aventure pour Mbougar Sarr, qui a étudié sur les bancs du prestigieux