Politique

Mali – Violences sexuelles à la Fédération de basket : « J’ai dit non, et il m’a virée de l’équipe »

Réservé aux abonnés
Par - à Bamako
Mis à jour le 25 novembre 2021 à 12:03

Aya*, 17 ans, a porté plainte contre son coach Amadou Bamba pour chantage et agression sexuelle. © Manon Laplace

Même si d’autres témoignages ont suivi, cette jeune joueuse de la sélection nationale a été la première à dénoncer les agissements de son coach, déclenchant un scandale dont les échos ont retenti jusqu’aux États-Unis. Pour la première fois depuis que l’affaire a éclaté, elle témoigne, sous le couvert de l’anonymat.

La silhouette longiligne est dissimulée sous une longue chemise en tartan et un ample short de basket gris. Aya (prénom d’emprunt) a le sourire franc et soutient le regard avec l’assurance feinte de l’adolescence. Le basket, elle en rêve depuis longtemps. La jeune fille de 17 ans se souvient du trophée remporté lors de la Coupe d’Afrique cadette, au Rwanda. Elle en a soulevées, des coupes, depuis qu’elle a commencé à jouer à l’âge de neuf ans, mais « aucune n’était aussi importante que celle-là ». Une photo géante, immortalisant un duel gagné face à une joueuse ougandaise, trône d’ailleurs dans le salon familial.

C’est son « meilleur souvenir ». Aujourd’hui, elle a accepté de nous recevoir pour évoquer « le pire » : les abus dont elle accuse son entraîneur, Amadou Bamba, placé sous contrôle judiciaire, et le retentissant scandale qui a suivi.