Tourisme

Maroc : l’espagnol Meliá va gérer 3 nouveaux hôtels à Saïdia

Les premiers hôtels gérés par Melia à Saïdia doivent ouvrir à partir de 2016. © Melia

La Société de développement de Saïdia (SDS) compte réaliser 3 nouveaux hôtels dans la station balnéaire Saïdia Med, à partir de 2016. Leur gestion sera assurée par le groupe hôtelier espagnol Meliá Hotels International. Ce projet nécessitera près d'un milliard de dirhams d'investissements.

Le groupe hôtelier espagnol Meliá Hotels International et la Société de développement de Saïdia (SDS) – un partenariat entre une filiale de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et le Fonds marocain pour le développement touristique, ont signé le lundi 3 février un accord de gestion portant sur trois unités hôtelières qui seront réalisées dans la station touristique de Saïda Med d’ici à 2016.

Investissements

Ce projet se compose, précise le groupe espagnol dans un communiqué, de deux hôtels et d’une résidence hôtelière comprenant au total près de 740 chambres et 2 000 lits. La construction de ces installations demandera des investissements de l’ordre de 940 millions de dirhams (84 millions d’euros).

Lire aussi :

Maroc : rupture « à l’amiable » entre Ynna Holding et Louvre Hotels
Jean-Jacques Dessors, Accor : « L’Afrique nous donne de grands espoirs »
L’américain Marriott va acquérir Protea pour 186 millions de dollars
Hôtellerie : le boom du tourisme d’affaires

Il s’agit premièrement d’un hôtel club de 150 chambres et suites situé sur un parcours de golf qui ouvrira en 2016 après un investissement estimé à 200 millions de dirhams (17,8 millions d’euros). Un « beach hotel » de 396 chambres, dont l’ouverture est également programmée pour 2016 et qui nécessitera 400 millions de dirhams (39 millions d’euros) d’investissements, est prévu. Enfin une résidence hôtelière comptant 190 appartements ouvrira en 2017 pour un coût estimé à 300 millions de dirhams (26,7 millions d’euros).

Première incursion au Maroc

Il s’agit du premier projet au Maroc de la chaîne Meliá Hotels International. Selon Anasshouir Alami, président du conseil d’administration de la Société de développement Saidia (SDS), le choix de Meliá tient à l’expérience internationale du groupe espagnol et « à sa capacité à diversifier les produits pour améliorer la segmentation et l’attractivité d’une destination ». Leader en Espagne, le groupe exploite et gère plus de 350 hôtels et 90 000 chambres dans 35 pays.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte