Politique

Présidentielle en Gambie : la task force d’Adama Barrow

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 21 novembre 2021 à 21:15

La garde rapprochée d’Adama Barrow.

Le président gambien est en pleine campagne électorale. Pour s’assurer d’être réélu le 4 décembre, il a rassemblé autour de lui ses fidèles… et a scellé de nouvelles alliances.

Il était arrivé à ce poste par surprise. Cette fois-ci, Adama Barrow entend maîtriser son destin. Le 9 novembre, le président sortant a officiellement lancé sa campagne électorale. Rejetant sa promesse de ne rester au pouvoir que trois ans après avoir battu l’autocrate Yahya Jammeh, cet ancien membre de la diaspora a finalement décidé de s’y maintenir pour un quinquennat.

Le 4 décembre prochain, il fera face à cinq adversaires. Parmi eux, l’opposant Ousainou Darboe, candidat de l’UDP (Parti démocratique unifié), l’ancienne formation de Barrow. Avant qu’il ne soit révoqué de son poste de vice-président, en 2019, les deux hommes étaient alliés.

Le Parti national du peuple (NPP), lancé par le chef de l’État en janvier 2021 pour le conduire au scrutin, n’aura en revanche pas à affronter la formation de son prédécesseur, Yahya Jammeh. À deux semaines du scrutin, le sortant a en effet scellé un accord avec l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (APRC). Sera-t-il suffisant pour garantir sa réélection ? Pour mettre toutes les chances de son côté, Adama Barrow a constitué autour de lui une équipe resserrée.

Isatou Touray